La canne, agence de voyage

La canne, agence de voyage

Salut à tous,

La canne est aussi moyen de rencontre et d’échange.
Comme je déteste les frontières physiques et mentales je commence ce petit voyage et vous laisse le terminer.

En canne nous avons donc LES cannes françaises (Sarry, SarryII dîte fouet, Lafond, anciennes), que nous aborderons très vite.

Puis, partant de ce point, nous avons Joseph Charlemont qui a formé Pierre Vigny. -> http://lacannevigny.wordpress.com/

Ce dernier a traversé le Channel et enseigné à nos amis perfides albionnais .

source: http://www.bartitsu.org/

La canne de Pierre Vigny voyagera

source: http://lacannevigny.wordpress.com

– en Inde grâce au Major H.G.Lang qui l’enseignera aux policiers indiens

Mais cette diffusion ne s’arrêtera pas là puisque des membres du Comon Wealth en reprendront la pratique….en entre autres en Australie

Une association américaine cherche aussi faire revivre la méthode Vigny dans le corpus mis au point par W. Barton-Write qu’elle avait intégré: http://www.bartitsu.org
Mais l’Angleterre a aussi été un point de départ pour les émigrants sionistes qui avaient besoin de développer des méthodes de défense. C’est donc naturellement que la méthode de Pierre Vigny a débarqué avec eux en Palestine intégrée dans une pratique de défense globale le KAPAP (dont nous connaissons un descendant: le Krav Maga):

Mais les sabreurs français n’ont pas été les uniques diffuseurs de l’escrime à la canne.
Les Espagnoles ont aussi été des vecteurs en rencontrant assez douloureusement les tribus philippines .
De ce rapprochement d’abord violent puis relativement pacifié (enfin toutes proportions gardée) naquit une nouvelle pratique, née du mariage de l’escrime espagnole et des pratiques locales de combat : l’eskrima (aussi appelée Kali ou Kali). Permettant de se battre avec des couteaux, des machettes (version paysanne du sabre) certaines écoles proposent l’utilisation d’un bâton qui approche les dimension d’une canne (70cm).

Dans l’ère hispanophone il y a bien d ‘autres écoles:
Les iles Canaries sont connues pour leurs joutes au bâton.

Mais certaines écoles proposent aussi l’usage d’un bâton court assez proche de la canne :

Les conquistadors n’ont pas essaimé qu’en Asie. On trouve des joutes traditionnelles fort intéressantes entre le Mexique et le Venezuela :
Le garrote venezolano, aussi appelée juego de garrote :

Cette pratique se décline en version plus ou moins martiales ou dansées (comme la Capoeira).

Chez les portugais, comme aux Canaries les joutes au bâtons sont communes: c’est le jogo do pau

Mais là encore on trouve une pratique avec des bâtons courts (bastão curto):

Bon je mets les voiles au sud pour me retrouver chez les Zoulous qui eux n’ont pas eu besoin d’envahisseurs (bien qu’ils aient eu leur quota) pour développer une méthode efficace pour se mettre sur la figure :mrgreen:

Voilà le voyage bien commencé. Si vous avez de nouvelles étapes à proposer ce sera un plaisir de le prolonger.
J’espère que ce site sera aussi l’occasion d’entrer en contact avec les pratiquants des ces arts si passionnant.

Quercus


admin