fbpx

L’affiliation vaut agrément

L'affiliation vaut agrément

Simplification

Depuis que la crise fait rage, l’Etat cherche à économiser un maximum d’argent. Cette économie passe, entre autres, par la simplification des tâches administratives (une gageure). Et de toutes façons, qui dit simplification administrative dit également un gain de temps et/ou d’argent conséquent pour les administrés à qui il arrive (c’est rare mais je le signale tout de même) de remplir des pages de formulaires pour obtenir la moindre faveur de l’Etat. Bref, il se trouve qu’une ordonnance passée le 24 juillet 2015 modifie quelques points concernant les associations Loi 1901 (et 1904 au passage), notamment l’article 11 sur lequel je souhaitais m’attarder aujourd’hui.

L’article 11

Cet article nous indique que :

  • Il est inséré, après le deuxième alinéa, un alinéa ainsi rédigé : « L’affiliation d’une association sportive à une fédération sportive agréée par l’Etat en application de l’article L. 131-8 vaut agrément. »

Cet article signifie donc qu’il n’est plus nécessaire de remplir pendant de longues heures la demande d’agrément « sport » pour les associations sportives (voire en plus à Paris de passer par Paris Profession Sport avant), mais que la simple affiliation à une Fédération qui possède l’agrément suffit à la récupérer « par héritage ». Et c’est réellement une bonne nouvelle, car cela signifie que tout club affilié pourra effectuer une demande de subvention auprès de l’Etat sans autre démarche préalable.

CQP Animateur de Savate – option canne de combat

Le CQP canne de combat inscrit au RNCP

Il arrive !

C’était dans l’air depuis quelques temps, il avait déjà été mis en place pour la Savate Boxe Française depuis plusieurs années, le CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) arrive pour la canne de combat !

Le CQuoi ?

Le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP, donc) est un diplôme inscrit au Répertoire National des Qualifications Professionnelles (RNCP), c’est-à-dire un diplôme à finalité professionnelle reconnu par l’Etat, au même titre que le sont les BPJEPS, DEJEPS et DESJEPS par exemple pour le domaine sportif.

Concrètement ?

Dans les faits, le CQP remplace (ou complète) le monitorat existant. Le seul pré-requis supplémentaire est un diplôme PSC1 ou équivalent (formation premiers secours) pour entrer en formation. Le coût et le contenu de la formation devraient rester les mêmes. Le diplôme permet à un enseignant le possédant d’être rémunéré dans le cadre des séances qu’il encadre, à concurrence de 360h par an.

Les candidats ayant validé leur diplôme en 2015 devraient automatiquement recevoir le CQP sans autre démarche à effectuer.

Les personnes diplômées de plus longue date devront remplir un formulaire à destination de la Fédération (bientôt mis à disposition par la Fédération ?) et, le cas échéant, suivre un stage de 2 jours de « préparation à l’emploi ».

Pour plus d’informations officielles, consultez la fiche du CQP AS à options sur le site du RNCP et si jamais vous n’y trouvez pas ce que vous cherchez, contactez vos instances fédérales les plus proches.

Reprise des séances-assauts pour la saison 2015/2016 !

Soirée-assauts de canne de combat à Paris

Eeeeeeeeeeeh oui les revoilà, les séances-assauts Apaches & Dragons. Elles étaient populaires la saison dernière, elles le seront encore plus cette année ! Nous conservons le même rythme de 2 par mois, en alternant les rencontres individuelles et les rencontres par équipes, de façon à ce qu’il y en ait pour tous les goûts.

Nous commencerons par une spéciale-équipes le mardi 29 septembre afin de pouvoir intégrer les nouveaux venus de la saison et de les initier pour les prochaines séances à venir.

Avant de vous donner les dates, voici un moyen mnémotechnique pour vous souvenir des séances : elles auront lieu le 2e mardi et le dernier samedi de chaque mois. Sauf la première. Mais la première ça ne compte pas.

MOIS 2e MARDI (JUSSIEU) DERNIER SAMEDI (Lavoisier)
SEPTEMBRE 29 (équipes)
OCTOBRE 13 (indiv) 31 (équipes)
NOVEMBRE 10 (équipes) 28 (indiv)
DECEMBRE 9 (indiv)
JANVIER 12 (équipes) 30 (indiv)
FEVRIER 9 (indiv) 27 (équipes)
MARS 8 (équipes) 26 (indiv)
AVRIL 12 (indiv) 30 (équipes)
MAI 10 (équipes) 28 (indiv)
JUIN 14 (indiv) 25 (équipes)

Bien entendu tous les clubs qui souhaitent participer sont les bienvenus ! N’oubliez pas de nous envoyer un petit message (texto ou e-mail) avant pour nous prévenir de votre présence afin que nous ajustions nos préparatifs au mieux.

Les classiques de la rentrée : le forum des…

Comme tous les ans, les Apaches de Paname étaient présents au Forum des Associations du 5e arrondissement, dans la superbe Salle des Fêtes de la Mairie, juste à côté du Panthéon. Pas de démonstration cette année, mais de nombreuses personnes curieuses ou intéressées avec lesquelles nous avons pu échanger, notamment sur ce fantastique sport en mousse qu’est le chanbara.

 

Grâce à Kévin et Hellion, restés toute la journée à renseigner les passants sur notre discipline (« Bonjour Madame/Mademoiselle/Monsieur, connaissez-vous la canne de combat ?« ), sur nos créneaux (« lundireuillydixhuitheurestrentedixneufheurestrente, mardipatriarchescinquièmemiditreizeheurestrente, mardisoirvingtheures…« ), sur les risques considérables de pratiquer un sport avec arme dans les cas où on n’arrive pas à maîtriser sa colère (« merci Madame, je vous invite à vous inscrire au yoga« ), bref merci pour ce coup de main fort précieux !

 

Quelques photos de l’événement :

Forum des associations du 5e arrondissement de Paris Forum des associations du 5e arrondissement de Paris - stand canne de combat et bâton Forum des associations du 5e arrondissement de Paris - stand canne de combat et bâton Forum des associations du 5e arrondissement de Paris - stand canne de combat et bâton

Et rendez-vous dans les semaines à venir pour mesurer l’impact de ce forum !

Séances d’août 2015

Les séances à l’extérieur se poursuivent, profitez-en encore pendant la première quinzaine du mois d’août !

Nous nous retrouverons donc jusqu’au 15 août sur les quais de Seine (le quai Saint-Bernard pour être précis), juste derrière Jussieu, les mardis et jeudis soirs à partir de 20h. Rendez-vous à proximité de la salle Lucien Gaudin, nous bougerons peut-être pendant la séance à un autre endroit du quai suivant le nombre et la disponibilité des lieux.

Attention, en raison de la fréquentation parfois faible et en cas de doute (si vous n’avez pas confirmé la présence d’un enseignant lors d’une séance précédente), contactez-nous pour être certain(e) que l’entraînement a bien lieu.


Pensez à prendre votre équipement (masque, canne, gants, protège-tibias) ainsi qu’une bouteille d’eau et un pique-nique avec lequel nous terminerons chaque séance ! Nous aborderons beaucoup de discipline : parkour, canne de combat évidemment, canne-chausson, bâton, double canne, etc.

Ils possible que nous organisions des séances spéciales et ponctuelles le week-end (piscine, Gournay…). Si vous voulez en être informé(e), consultez notre page Facebook.

La rentrée approche, plus de nouvelles bientôt.

Geekopolis 2015

Geekopolis 2015 - la canne de combat dans la Cité des Geeks, avec Apaches de Paname et Canne et Dragons

 

Geekopolis se décrit comme un salon des cultures de l’Imaginaire. Il accueille depuis maintenant 3 ans plus de 10000 personnes chaque année dans les couloirs de ses 5 univers : Avalon (Medieval-Fantastique), Nautilus (Steampunk), Metropolis (Science-Fiction), Little Tokyo (Mangas) et Teklab (Hi-tech). L’année dernière, nous y avons été invités par la Steam Rocket mais cette année, nous y étions en tant qu’intervenants à part entière dans l’enclave Steampunk, mais néanmoins en bonne compagnie puisque nos amis de French Steampunk étaient présents ainsi que l’Amiral Skye de l’Echo Vaporiste.

 

Pour l’occasion, les 10 démonstrateurs des Apaches de Paname et de Canne & Dragons (Amélie, Laura, Julien, Thibault, William, Philippe, Kévin, Maxime, Zippo et moi-même) avions préparé des démonstrations de canne de combat, canne de défense, double canne, bâton et canne chausson pour en mettre le plus possible plein la vue des spectateurs. Nous avons donc organisé des séances d’entraînements spécifiques (manipulation, répétitions par duos dans l’arme choisie, intégration des lâchers de canne/bâton intempestifs…) afin de préparer au mieux toute l’équipe.

 

L’autre partie importante résidait dans les costumes. Notre fournisseur officieux reste depuis quelques années Kilo-Shop dont les rayons de fripes alimentent régulièrement nos garde-robes, qui en gilets, qui en casquettes, qui en pantalons droits pour des coûts relativement modiques. Peut-être un jour leur demanderons-nous d’officialiser ce partenariat.

 

Et une fois les costumes sur le dos et les répétitions dans les pattes, il n’a plus resté qu’à mettre tout ça ensemble en musique sous les yeux des spectateurs de l’Arène Moriarty.

 

 

Et côté interventions, nous avons été gâtés puisque nous avons été programmés deux fois une heure le samedi et la même chose le dimanche, ce qui nous a permis de découper chaque intervention en 2 démonstrations de 10 minutes, chacune suivie de 20 minutes d’initiations, soit au total 8 démos et 8 initiations de 6 personnes à chaque fois, de quoi bien occuper et bien fatiguer nos démonstrateurs.

 

L’expérience a une nouvelle fois été très sympathique puisque cela permet, comme je l’ai décrit dans un précédent article, à des non-compétiteurs de fixer des objectifs à leur pratique, constituant ainsi une autre voie que la compétition. Très bonne ambiance également dans le festival, mais cela était déjà le cas l’année passée, en revanche beaucoup de personnes intéressées avec qui nous avons pu discuter, échanger, refaire le monde, imaginer des nouvelles vidéos ou des nouveaux costumes.

 

Vous connaissez mon intérêt particulier pour les tableaux, en voici un qui résume les points positifs et négatifs/à améliorer de notre organisation pour ce festival, en espérant que cela puisse contribuer à vous donner des idées pour les vôtres, ou que cela permette d’échanger les expériences de démonstrateurs.

Les PLUS Les MOINS
  • Nombreux contacts, pour des costumes, des vidéos, des photos…
  • Prospectus bien accueillis, nous en avons même manqué (plus de 200 distribués) !
  • Reconnus dans les allées de Geekopolis, notre renommée est faite !
  • Combats avec masques appréciés : de la canne de combat, avec un arbitre qui intervient 2-3 fois pendant la reprise et des protections, ce que nous savons faire le mieux en somme.
  • Arène bien placée : en face du bar, juste à côté d’une zone de repos avec fauteuils et canapés, l’idéal
  • Musique : ça attire l’attention, ça dynamise, c’est essentiel. Le mieux est même d’avoir effectué quelques filages avec auparavant pour fluidifier les transitions et éviter les temps morts.
  • Initiations au micro (bien audibles) : quasi-obligatoire dans un salon avec autant de monde, sinon c’est perte de voix assurée au bout de la 2e minute.
  • Les lancers, comme par exemple le lancer de bâton que nous avons pu faire, rendent bien.
  • Occuper l’arène 10’ avant la démo : ça focalise le public et ça lui permet de savoir qu’il va se passer quelque chose. Meubler avec des manipulations ou des petits échanges tranquilles.
  • Finir avec un assaut de canne de combat, notre discipline, après avoir agencé un crescendo de pratiques de plus en plus dynamiques : canne – canne chausson – double canne – bâton rapide – canne de combat.
  • Il faudrait pouvoir annoncer la démo quelques minutes avant qu’elle ait lieu (en passant dans les allées par exemple) et annoncer les différentes parties de la démo, que le public sache ce qu’il regarde : canne de combat, bâton, double canne…
  • Pour l’organisation pré-démo, il faut un responsable par poste (musique, costumes) pour éviter les incertitudes.
  • Rendre les transitions plus percutantes. Il faut aussi exactement savoir : qui sort, qui entre, et avec quelle arme.
  • Plus de prospectus !
  • Pas assez de jeu de scène : jouer un personnage, avoir quelques répliques. Il faudrait travailler l’argot pour les apaches.
  • Intégrer dans les échanges 2 ou 3 séquences chorégraphiées destinées à impressionner (encore plus) le public.
  • Se caler davantage sur la musique (notamment quand des percussions très audibles font monter la pression du combat).
  • Demander un stand la prochaine fois, pour pouvoir y disposer des prospectus,
  • Astuces costumes (merci Ophélie): pour les « rupins », utiliser des couleurs de riches (ivoire, or) et pour les pauvres, des couleurs plus sales (gris, marron). Et trouver des codes couleurs qui permettent d’identifier instantanément le camp de chaque personnage. Penser au couteau pour chaque apache.

 

Enfin nous ne terminerons pas cet article sans vous donner le lien vers notre galerie de photos Flickr (merci au passage à William D. pour les photos) :

Accès à la Galerie GEEKOPOLIS 2015

Cours de samedi 14 février et séance-assauts annulés

Fermeture des Gymnases

En raison de la fermeture du gymnase Lavoisier le samedi 14 février pour les vacances d’hiver, le cours de ce samedi n’aura pas lieu. Le gymnase sera d’ailleurs fermé pendant toute la durée des vacances scolaires.

Une séance-assauts devait avoir lieu ce même samedi au même endroit, elle sera malheureusement annulée elle aussi pour la même raison. Rendez-vous en mars pour la séance-assauts suivante !

Bonne année 2015 !

Retrospective 2014

Toute l’équipe des Apaches de Paname vous souhaite une très bonne année 2015, pleine de résultats, de diplômes et de dépassements personnels !

On s’en souvient comme si c’était hier, 2014 a été bien remplie, mais comme une rétrospective ne fait de mal à personne, voici les grands événements qui ont jalonné cette année chez les Apaches :

  1. premier événement, qui va d’ailleurs nous re-concerner très bientôt, c’est la co-organisation, avec Canne & Dragons, de la rencontre Internationale par équipe des Titis Parisiens les 18 et 19 janvier. 65 tireurs engagés dans 19 équipes, cette édition a été une vraie réussite du point de vue sportif et nous espérons faire aussi bien cette année. Sans trahir aucun secret, nous attendons déjà pour cette édition plus de 25 tireurs étrangers.
  2. organisation et participation à la fois pour ce deuxième événement : le Championnat IDF et qualifs régionales pour le Championnat de France. L’accueil était un peu plus austère qu’à Lamorlaye l’année précédente (c’est nous qui nous en occupions ^^), mais le nombre de participants était en hausse. Cette année, nous allons tâcher de battre encore le record de participation.
  3. les 15 et 16 mars, il n’était plus question d’organisation mais uniquement de participation au Championnat de France, où Sélénia a brillamment décroché la première place chez les femmes, pendant qu’Hellion et Camillo goûtaient à leur première véritable compétition en individuels. Autant dire qu’ils reviendront plus forts, mieux préparés et plus nombreux cette année.
  4. le 9 avril, le Comité Départemental Olympique et Sportif (CDOS) de Paris a remis à Sélénia le titre de la meilleure sportive Parisienne 2014, au vu de ses performances en compétition, mais également pour son investissement dans la promotion et le développement de la discipline. Nous savons tous qu’en canne de combat, les champions doivent avoir cette humilité de mettre la main à la pâte pour que leur titre possède une valeur.
  5. A propos de titre, c’est une nouvelle première place que Sélénia a atteinte aux Internationaux de Viroflay en battant la redoutable et slovène Jerca Primc en finale les 17 et 18 mai.
  6. En parallèle des Internationaux avait lieu une grande première : notre participation au Salon Geekopolis qui a inauguré grâce à la Steam Rocket notre premier pas dans la culture Steampunk. Il est très vraisemblable que nous y soyons aussi en 2015 !
  7. le 21 septembre à Budapest : Sélénia remporte pour la deuxième fois un titre de Championne du monde de canne de combat. Le niveau féminin s’était relevé depuis la dernière fois, mais la technique irréprochable et une tactique affinée ont fait la différence. Les phases finales étaient d’ailleurs de toute beauté.
  8. pendant que Sélénia conquérait Budapest, Zippo menait son équipe au Famillathlon pour promouvoir la canne sur le Champ de Mars malgré une pluie battante. Une détermination remarquable !
  9. deuxième gros événement promotionnel dans un contexte hors sportif : le Salon Fantastique du 31 octobre au 2 nov. Des costumes, de la démonstration dans tous les sens pendant trois jours, des initiations avec toujours plus de pratiquants, un véritable succès et un plaisir tel que les démonstrateurs, pourtant fatigués, ne tarissaient plus de louanges quant à cet événement et à ceux qui nous y ont conduit, à savoir French Steampunk.
  10. enfin très récemment, nous avons eu la chance, grâce à Vincent Parisi, d’initier Anouchka Delon à la canne de combat et de passer en direct à la télévision. L’expérience était sympathique, et toute l’équipe de BeIN Sports encore plus.

Bref 2014 a été bien remplie, 2015 s’annonce au moins aussi chargée, nous allons oeuvrer pour que tous ces événements se transforment en succès. Bonne année à toutes et à tous.

Evolution des publics et « mutations » selon JP Gaillard

Canal INSEP  Mutation sociétale et psycho-sociétale : l’émergence des « mutants » appelle à questionner nos relations

Mutation psycho-sociétale

Le systémicien et Maître de conférence en psychopathologie à l’Université de Savoie Jean-Pierre Gaillard a tenu une conférence en 2012 lors d’un rassemblement à l’INSEP sur le thème de « Manager dans la singularité » sur l’évolution de notre société et notamment la mutation de la société et les problèmes relationnels que cela crée ou que cela pourra créer à l’avenir. Cette conférence est toujours disponible sur le site canal-insep, et je ne puis que vous suggérer de la visionner.


Durant cette conférence, M. Gaillard met en évidence un certain nombre de changements qui sont apparus dans le comportement de la population jeune et qui ne vont faire que s’accentuer au cours des prochaines années. Le point intéressant est qu’il oriente son discours, conférence à l’INSEP oblige, vers l’enseignement auprès de jeunes sportifs de façons à ne pas risquer les incompréhensions et donc les heurts. Bien évidemment, la mutation n’est pas brutale et si les plus anciennes générations -les pré-mutants- pourraient n’avoir que peu de points communs avec les plus jeunes générations -les mutants, les générations intermédiaires seraient « en cours de mutation » et auraient bien évidemment des repères dans chacune des générations.

Tableau récapitulatif

J’ai tâché de recenser, aidé par les tableaux de M. Gaillard, tous les points de mutation et ce qui change exactement entre « avant » et « après » :

HIER AUJOURD’HUI
Identité Identité appartenancielle, délivrée et re-délivrée par nos groupes d’appartenance
Hétéronomie : « je cherche mes valeurs et mes savoirs en-dehors de moi »
(/!\ autonomie != indépendant. L’autonomie et l’hétéronomie sont liées au savoir, aux connaissances et aux valeurs)
Légaliste (car la loi a été écrite par des spécialistes de la loi)
Perpétuellement en quête de reconnaissance de la part des gens de connaissance (cf. suicides dans les entreprises)
Identité se construit sur un mode individuel et autonome
Autonomie : « je cherche mes valeurs et mes savoirs en moi »
Besoin de visibilité (et non de reconnaissance)
Conformisme (et non légalisme). Le conformisme change tout le temps, il faut donc lui apporter une attention de tous les jours
Individu avant le collectif (peuvent jouer en équipe, mais différemment)
Règles de vie Hétéronomie : pédagogie directive (la production des savoirs est l’affaire des spécialistes)
« Je t’explique ce que tu dois faire comme je l’ai appris »
Soumission a priori de l’élève
Autonomie : pédagogie d’initiative et d’expérimentation («  je construis mes savoirs à partir de mon expérience »)
« Montre-moi et fais-moi comprendre comment tu le fais »
Co-production d’un savoir-faire négocié avec les savoirs existants
Rituels identitaires Rituels d’appartenance (se sentir exister parmi les autres)
« L’autre en nous »
Se sentir reconnu est la condition de notre sentiment d’exister
Rituels d’existence (se sentir visible parmi les autres)
« Extracté de l’autre »
Se sentir visible est la condition de leur sentiment d’exister
Rapport aux objets Objets servent à montrer l’appartenance
Rapport disjonctif, distancié
Objets toujours à apprivoiser
Servent à montrer l’existence, être visible
Lien organique avec les objets
Si on leur ôte, se sentent mal car objets deviennent des éléments organiques
« Montrent une adresse diabolique avec un certain nombre d’objets. Hi-tech, mais pas seulement : leurs rollers aussi. »
→ intéressant dans les sports qui utilisent des objets
Autorité Paternelle (depuis 450 av JC à Rome : Patria potesta)
Soumission
Ecole maternelle : endroit où l’autorité paternelle n’a pas lieu de s’appliquer. Les enfants étaient « intéressants » à partir de 3 ans, avant ils appartenaient au domaine de la mère.

Puissance et pouvoir sur l’autre était la quintessence de l’enviable

MECANIQUE
autonomie relative → 4/5 ans, puis cadre de commandes toute la vie

Sur soi
Problème : exclut par nature la soumission à l’autre

Fin du Patriarcat de 2500 ans, nouveau matriarcat
→ pédagogie émergente démontre que les comportements protecteurs, rassurants, attachants, négociateurs constituent la quintessence de l’enviable

AUTOPOÏETIQUE
Autorité sur soi possède 1 cadre extérieur qui se joue avant 48 mois dans l’espace maternel avec des cadres non-négociables
Commandes → 4/5 ans puis autonomie toute la vie

Savoir Rapport institutionnalisé, tiers (toujours l’institutionnel entre les élèves et les enseignants), non-affectivé, non-émotionnalisé
Phallicisation du sens
Injonction à ne pas penser
Connaissances « clé en main », indiscutables, indéformables
Rapport duel, affectivé, émotionnalisé

Invagination du sens
Injonction à penser → casse-tête car heurte notre ethos de « vieux »
Connaissances et savoir-faire se discutent dans la négociation

Hiérarchie Verticale
Machine à produire des inégalités car moindre différence entre individus les plaçait dessus ou dessous
Horizontale
Aménager des espaces d’autonomie et faire en sorte qu’ils soient heureux de venir travailler
Attente Signes de soumission Signes de respect
Interdits (« les 2 sont aussi stupides ») Tout est interdit Tout est possible
Temps Besoin de temps long, transmission généalogique
Présent peu consistant
Pour acquérir des connaissances, acceptation de passer par un travail long et pénible
« C’est long mais il faut le faire »
Court, compact
Succession de temps présents
Pas d’acquisition à l’aveugle telle que « tu ne comprends pas mais fais-le quand même »
Plaisir dans l’action doit être au rendez-vous
Se donnent du mal, mais par plaisir (cf. les heures passées à s’entraîner à pratiquer le skate)
Relations soi/autre Monde de représentation de l’autre
Modestie est 1 vertu

Empathie dans nos cercles d’appartenance, pour les proches

Monde de présentation de soi
Modestie = invisibilité
→ tenter de les rendre modestes peut détruire l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes
Empathie dans les réseaux
Autre définition de l’amitié (cf. facebook)
Relations de groupe Appartenancielle, verticale : loyauté au chef
Collectif avant l’individu
Connectique, horizontale, très brève (rares sont les équipes qui restent plus de 3/4 ans)
Chaque individu doit rester visible dans l’équipe
Individu avant le collectif
Univers Univers de morale, objet hétéronome auquel on se soumet
Va de pair avec l’institution
Univers d’éthique (va de pair avec le réseau)

Cet article est très théorique, il ne parle pas directement de canne de combat, mais néanmoins les relations des enseignants avec leur(s) public(s) est transversal dans l’enseignement et concerne donc tous les cannistes qui enseignent notre discipline. J’ai trouvé cette vidéo intéressante et malgré sa sortie déjà un peu ancienne (2012), je me dis qu’elle peut en intéresser d’autres que moi.

Les séances-assauts de novembre 2014

Mardi 4 : par équipes

Rendez-vous à 19h45 pour la séance qui aura lieu entre 20h et 22h dans la salle d’agrès du Centre Sportif Jean Talbot de l’UPMC (Paris 6). Accès par le métro Jussieu, gare d’Austerlitz ou Sully-Morland.

Samedi 15 : individuels

Cette fois-ci la séance aura lieu au gymnase Lavoisier. Rendez-vous à 11h45 pour pouvoir commencer la séance dès 12h et jusqu’à 13h30. Attention nous n’avons qu’1h30, il faudra faire vite ! Accès par le RER B stations Luxembourg ou Port-Royal.

Tireurs de clubs externes bienvenus

Comme d’habitude, nous accueillerons avec plaisir les tireurs des autres clubs. Prévenez-moi simplement à l’avance pour que nous puissions nous organiser en fonction.