fbpx
canne de combat paris soirée-assauts 2019 2020 apaches de paname Associatif

Soirées-assauts 2019-2020

Vous trouverez ci-après les dates des soirées-assauts de la saison. Pour mémoire, il s’agira du dernier mardi de chaque mois, à trois exceptions près : décembre pour éviter de tomber pendant les vacances de Noël, mars pour permettre de préparer les sélections SM2 pour le Championnat de France le 28 mars, et juin parce que l’UPMC ferme souvent ses portes mi-juin.

SEPTEMBRE24équipes
OCTOBRE29équipesHalloween !
NOVEMBRE26équipes
DÉCEMBRE17équipesNoël !
JANVIER28équipes
FÉVRIER25soloMardi Gras !
MARS24solo
AVRIL28soloPâques !
MAI26solo
JUIN16équipesDernière !

Certaines soirées seront thématiques (colonne de droite). Plus d’indications seront données ultérieurement à ce sujet.

canne de combat paris apaches de paname rentrée 2019 2020 Actualités

Rentrée 2019-2020

Ca y est, les mois d’été sont passés, il faut de nouveau songer à la nouvelle saison qui commence, aux forums associatifs qui arrivent à grands pas, aux nouveaux qu’il va falloir accueillir, à l’équipe pédagogique qu’il va falloir coordonner, aux anciens à qui il va falloir proposer quelque chose de neuf.

Des nouveautés, cette saison encore il y en aura :

  • nouveau créneau le lundi, de 17h30 à 20h dans la salle Lucien Gaudin (quai Saint-Bernard, 5e arrondissement, voir carte ci-dessous). Pour l’instant Camillo y dispense des séances orientées compétition.
  • nous allons nous pencher sur la canne en mode AMHE (Arts Martiaux Historiques Européens) en reprenant les premiers traités tels que ceux de Leboucher, Larribeau, Charlemont. A quel rythme ? Tout n’est pas encore sûr.
  • des séances de canne-spectacle le jeudi soir avec Zippo, secondé par Kévin, Arnaud et moi-même, toujours dans notre optique de proposer aux avancés des objectifs non-compétitifs.

Accès à Lucien Gaudin :

canne de combat championnat de france 2019 clermont-ferrand xavier camillo Canne de combat

Championnat de France 2019 de canne de combat –…

Contexte

Les 11 et 12 mai ont eu lieu les Championnat de France de Canne de Combat à Aubière (à côté de Clermont-Ferrand).

Nous étions 7 du secteur 3 (Île-de-France, Centre, Hauts-de-France) à participer :

  • 3 des Apaches de Paname (Marc, Camillo et moi-même)
  • 2 de Canne & Dragons (Guilhem et Maxime)
  • 1 de Latéral 13 (François, repêché de justesse des qualifications grâce au forfait de Paul)
  • 1 du SLEC (Vincent, représentant officiel du chnord)

Zippo, qui était exeptionnellement second plutôt qu’officiel à cette rencontre, nous a accompagnés et coachés.

Organisation

Pour diminuer le nombre d’assauts et permettre aux tireurs de s’économiser un peu, le choix avait été fait de n’organiser que deux assauts de qualification.

Le bon côté des choses, c’est que la première journée pouvait ne pas être trop intense : deux assauts, ça se gère assez facilement en termes de fatigue.

Le mauvais côté, c’est qu’il ne faut pas rater ces deux assauts. Comme seuls 8 tireurs sur 16 étaient qualifiés, une défaite pouvait coûter relativement cher.

Pour pallier le manque d’officiels, il avait été décidé antérieurement par le CNCCB que des officiels régionaux pouvaient être spécialement mandatés en cas de manque de nationaux. Par ailleurs les officiels de la compétition étaient tenus de ne pas s’entretenir avec les tireurs du tout. Un choix contestable, mais un choix.

Résultats

Deux tireurs sont montés sur le podium cette saison :

  • Camillo en 2e série se hisse sur la 3e place après avoir éliminé en petite finale
  • moi-même, en 1re série, ai atteint la 2e marche du podium après une finale contre Benjamin Latt

Mais n’oublions pas ceux qui n’ont pas pu se hisser sur les marches du podium :

  • François (Latéral 13 s’est battu comme un lion, mais ses adversaires ont décidé qu’il ne passerait pas les qualifications
  • Maxime (Canne & Dragons) a également chu trop tôt
  • Guilhem (Canne & Dragons), acclamé par les autochtones (c’est un enfant du cru) est malheureusement tombé en assaut de barrage après les qualifications contre Mickaël Labattut (le futur numéro 2)
  • Marc a dû faire face à des adversaires particulièrement coriaces en 1re série et s’est incliné

Quelques détails et photos supplémentaires sur la page des résultats du site du CNCCB.

Galerie de photos

Titis Parisiens 2019 - Apaches de Paname - canne de combat paris Actualités

Bilan Titis Parisiens 2019

Des infos de base

Les Titis Parisiens se sont déroulés le week-end des 19 et 20 janvier au gymnase Léo Lagrange dans le 12e arrondissement de Paris. Comme tous les ans, c’est une savante collaboration entre Canne & Dragons, Latéral 13 et les Apaches de Paname.

Nous avons reçu également le soutien du CDSBF75 que nous remercions, en particulier Geneviève Petey sa Présidente qui nous soutient dans nos projets.

Titis Parisiens 2019 Mascottes canne de combat paris apaches de paname
Crédit : Amélie PINEL

L’organisation, une affaire d’équipe

Je souhaite dûment remercier toutes celles et à tous ceux qui ont contribué bénévolement à la préparation et à l’organisation de cet événement, merci pour le temps que vous avez consacré à tous ces éléments qui font qu’une compétition se déroule bien, voire se déroule tout court. Et plus nous sommes nombreux à contribuer, plus le résultat est complet et satisfaisant. Un grand merci donc pour :

  • Affiche : Marjolaine
  • Hébergement : Amélie
  • Invitation des personnalités : Jocelyn
  • Installation : Amélie, Stéphanie, Marjolaine, Jean-Pierre, Aurélien, François, Kévin, Jérémy, Alban
  • Commande des victuailles : Sélénia, Edouard
  • Commande des trophées et des badges : Kévin
  • Communication : Amélie
  • Buvette : Sélénia, Marine, Stéphanie, Agnès, Marjeta, Edouard, Kévin, Sylvain
  • Photos : Kévin
  • Vidéos : Martial, Kévin
  • Convocation des officiels : Aurélien
  • Délégué Officiel : Bernard
  • Arbitres : Christelle, Tito, Paulo, Alexandre
  • Encadrement des jeunes : Matthieu
  • Logistique : Meta, Philippe, Paul, François
  • Développement de l’application : Julien, Philippe
  • Gâteaux faits maison : Sherilyn, Patricia, Guillaume, Grégory (je crois que j’en oublie)

TITIS parisiens 2019 canne de combat paris apaches de paname
Crédit : Louise VALENTIN

Participants

Et il le fallait puisque cette année nous avions 90 tireurs répartis dans 23 équipes de 3 ou 4 chez les adultes, 5 équipes de 2 tireurs chez les jeunes et une demi-douzaine d’officiels à coordonner pendant les deux jours de cette rencontre. Les tireurs venaient majoritairement de France, mais également du Royaume-Uni, d’Allemagne, de Slovénie, de République Tchèque ou encore de Suède. C’était donc une très grosse édition, quasiment de la taille de celle qui avait été interrompue en 2015. Celle qui n’avait eu lieu qu’à moitié pour cause de grève. Un mauvais souvenir pour tout le monde…

Cette fois-ci rien n’a interrompu les 125 assauts (115 pour les adultes, 10 pour les jeunes) qui se sont répartis sur quatre aires de combat. Les matchs se déroulaient en relai de 9 reprises d’une minute (6 pour les jeunes) durant lesquelles les co-équipiers affrontent leurs adversaires durant une minute et sont autorisés à rester jusqu’à deux reprises d’affilée.

Fort heureusement nous avons pu compter sur le sang-froid de Bernard Dorémus qui a assuré le rôle de Délégue Officiel, le chef d’orchestre de la compétition, ainsi que sur CanneCounter, le logiciel de gestion de compétition qu’ont développé Julien Falconnet et Philippe Breucker. Le logiciel n’est pas encore parfait, nous avons subi une nouvelle fois de lourds retards, mais en fin de compte le temps gagné en inscription, génération des rencontres, gestion des temps de pause est réellement conséquent. Les principales évolutions concerneront sans doute la connexion des juges et la génération des rencontres par niveaux.

titis parisiens 2019 photo groupe canne de combat paris apaches de paname kévin lovato
Crédit : Kévin LOVATO (https://www.octarine-catcher.com)

Résultats

Quant aux tireurs qui ont participé à cette importante édition, bravo à eux pour leurs efforts, ils ont payé !
Chez les jeunes le samedi :

  • Thibaut et Elias (équipe Plume) montent sur la 3e marche du podium
  • Ludivine et Thomas (équipe des Fénix d’Or) prennent la 4e place
  • Alban et Gabriel (équipe Apache) se classent 5e

Et chez les adultes :

  • Paul est arrivé en 1re place à la tête de son équipe du CMS Pantin
  • Marc, Guilhem et moi-même nous classons 2e
  • Amélie, Marjolaine, Jérémy et François se classent 6e
  • Camillo et Pierre se classent 7e avec leur co-équipier hongrois
  • Jennifer arrive 8e avec ses camarades de l’ASCA
  • Maxime 13e avec une autre équipe mixte de l’ASCA

Les résultats ont été remis comme il se doit par des personnalités invités pour l’occasion :

  • Philippe Roudillon, Président du Cercle Charlemont et Nicole Holzmann, double Championne du Monde de Canne de Combat 2016 et 2018, ont remis ensemble les médailles de la 3e place à l’équipe germano-slovène « It’s a Surprise 2019 ».
  • Céline Daul-Mechouar, Présidente du Comité National de Canne de Combat et Bâton, accompagnée de Gilles Le Duigou, vice-Président de la Fédération Internationale de Savate ont remis les médailles de la 2e place aux parisiens des « Comanches de la Bastoche ».
  • enfin Julie Gabriel, Présidente de la Fédération Internationale de Savate et Thierry Mardargent, Directeur Technique National de la FFSavate ont remis la médaille de la 1re place à l’alliance parigo-pantinoise des « Freluquets de Pantin ».

Cliquez ici pour consulter les résultats

Titis parisiens 2019 canne de combat paris apaches de paname kévin Lovato
Crédit : Kévin LOVATO (https://www.octarine-catcher.com)

Médias

Crédit photos : Mathieu Joëssel

Conclusion

Merci à tous les participants pour être venus aussi nombreux, pour leur patience quand le système défaille, merci à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à ce grand événement que nous tâcherons de rendre encore meilleur en janvier 2020.