fbpx
Actualités

L’affiliation vaut agrément

L'affiliation vaut agrément

Simplification

Depuis que la crise fait rage, l’Etat cherche à économiser un maximum d’argent. Cette économie passe, entre autres, par la simplification des tâches administratives (une gageure). Et de toutes façons, qui dit simplification administrative dit également un gain de temps et/ou d’argent conséquent pour les administrés à qui il arrive (c’est rare mais je le signale tout de même) de remplir des pages de formulaires pour obtenir la moindre faveur de l’Etat. Bref, il se trouve qu’une ordonnance passée le 24 juillet 2015 modifie quelques points concernant les associations Loi 1901 (et 1904 au passage), notamment l’article 11 sur lequel je souhaitais m’attarder aujourd’hui.

L’article 11

Cet article nous indique que :

  • Il est inséré, après le deuxième alinéa, un alinéa ainsi rédigé : « L’affiliation d’une association sportive à une fédération sportive agréée par l’Etat en application de l’article L. 131-8 vaut agrément. »

Cet article signifie donc qu’il n’est plus nécessaire de remplir pendant de longues heures la demande d’agrément « sport » pour les associations sportives (voire en plus à Paris de passer par Paris Profession Sport avant), mais que la simple affiliation à une Fédération qui possède l’agrément suffit à la récupérer « par héritage ». Et c’est réellement une bonne nouvelle, car cela signifie que tout club affilié pourra effectuer une demande de subvention auprès de l’Etat sans autre démarche préalable.

La canne sportive

Qu’est-ce que la canne de combat?

La canne de combat est la version « sportive » de la canne. C’est une méthode codifiée par Maurice Sarry en 1978 sur la base de la méthode Plasait qui avait cours jusqu’alors.

Assaut en compétition

La canne de combat, ou canne sportive, se caractérise par plusieurs attraits :

esthétique car toutes les attaques sont préparées et développées en faisant décrire à la canne des cercles horizontaux ou verticaux les plus grands possibles. Du fait de la préparation (on parle d' »armé ») des attaques, les deux adversaires son amenés à échanger des attaques, des parades, des esquives et des ripostes de manière spectaculaire.

ludique, parce qu’elle fait intervenir à la fois les réflexes, la volonté de toucher l’autre sans se faire toucher, la créativité dans la stratégie ou dans l’enchaînement des attaques. De plus, il est autorisé de changer de main, d’effectuer des voltes (des tours sur soi-même) et de nombreux autres déplacements et sauts dans l’aire -circulaire- de combat.

physique en raison de l’énergie que la logique de la discipline fait dépenser. Non seulement certaines attaques sont particulièrement dépensières en énergie, mais en plus il faut pouvoir les enchaîner pour toucher. Pour couronner le tout, l’assaut ne s’arrête pas à chaque touche mais se poursuit jusqu’à l’arrêt final. Fort heureusement, la pratique est prévue pour acquérir cette énergie!

Assauts par équipe

En Octobre 2010, on dénombrait 4100 cannistes en France. Cela ne paraît pas énorme, mais tout de même suffisant pour organiser régulièrement des compétitions dans toute la France. Le Miladiou a par exemple lieu en Novembre à Villefranche-de-Rouergue (Aveyron). Les Titis Parisiens ont lieu comme leur nom l’indique à Paris. Le Bazhata Eg à Quimper (Finistère). La Coupe Maurice Sarry à Montpellier (Héraut). Egalement chaque année ont lieu les Internationaux de France et le Championnat de France dans des villes différentes.

Il existe également des compétitions Internationales : les derniers Championnat d’Europe et Championnat du Monde ont eu lieu respectivement en 2010 à Cambridge et en 2008 à Frankenberg. La canne est en effet présente dans des pays tels que le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, la Slovénie, la Corée du Sud, Madagascar, les Etats-Unis ou la Hongrie.

L’arme à proprement parler est une tige tronconique (son diamètre est plus petit à la pointe qu’au pommeau) de châtaigner.La raison de l’utilisation de cette essence est qu’elle est possède une légère souplesse et une bonne résistance aux chocs. L’arme se tient à une main au niveau du pommeau et mesure 95cm.

La codification telle qu’elle est décrite dans le cahier n°10 (manuel technique et arbitral de la canne de combat) propose 6 attaques et autant de parades.

Résumé de la canne sportive :

Canne avec et sans grip.

– essence : châtaigner

– longueur : 95cm

– forme : tronconique

– nombre d’attaques : 6