12-16 août 2011 : stage d’été à Duga Uvala

12-16 août 2011 : stage d’été à Duga Uvala

Imaginez…
Imaginez une plage de rêve, de ces plages rocheuses que l’on ne voit qu’en photos, contre lesquelles la mer clapote gentiment. Le Soleil baigne les pins d’une chaleur douce et les rares baigneurs paressent sur leurs serviettes, uniquement distraits par la course lointaine d’un voilier qui rentre au port. Les seuls bruits à rompre le silence des lieux sont les jeux des enfants et les cris de guerre des pirates qui apprennent aux ninjas à se servir de leur île magique gonflable.
Bienvenue en Croatie !

Imagine…
Imagine a dream beach, one of these rocky beaches we only see on pictures, gently rocked by the lapping waves. The Sun softly bathes the pine trees with its warmth and the rare people laze around on their bath towel, only distracted by the distant flow of a sailing boat coming back to the harbour. The only noises to break the silence of the place are the children’s games and the war cries of pirates learning to ninjas how to use their inflatable magical island.
Welcome to Croatia !

Mais au camp d’été slovène, on n’y vient pas uniquement pour faire trempette. Six heures par jour, sous un implacable Soleil brûlant, l’entraînement ne connaît que peu de relâche. Canne, double canne, enchaînements, feintes, fentes, parkour, assauts, rien n’est épargné aux 20 valeureux guerriers qui n’en demandent pas moins.

But one doesn’t come to the slovenian summer camp just for bathing around. Five hours per day, under a relentless burning Sun, the training only knows a few breaks. Single stick, double stick, sequences, feints, lunges, freerun, assaults, nothing is spared to the 20 valorous warriors, which are not asking for less.

Et ce n’est pas sans avoir goûté au Cocktail Latéral, craqué le Krraken, visité le reliquaire de Vodnjanu (oui, les pirates apprécient également de se cultiver), testé les spécialités locales et laissé l’hôtel à feu et à sang que nous repartîmes pleinement satisfaits de Duga Uvala.
Vivement le camp d’hiver !

And it’s not without tasting the Cocktail Lateral, cracked the Krraken, visited the Vodnjanu reliquary (yes, pirates like to cultivate too), tested the local specialties and put the hôtel to fire and sword, that we came back fully satisfied from Duga Uvala.
Roll on the winter camp !


admin