les bénévoles dans une compétition de canne de combat Associatif

Titis 2022 : les bénévoles

Les Titis Parisiens sont depuis quelques années une compétition majeure sur le circuit de la Canne de Combat : même si beaucoup de tireurs ne viennent qu’à cet événement de toute la saison, il n’en demeure pas moins que cette compétition rassemble régulièrement beaucoup de tireurs de toute la France et de l’étranger. Sa position géographique en plein Paris la rend bien évidemment facile d’accès, mais ce n’est pas sur les raisons de son succès que je souhaite revenir dans cet article, mais davantage sur le travail que cette compétition représente pour toutes celles et ceux qui s’y investissent pour faire en sorte qu’elle ait lieu, dans les meilleures conditions.

Des caisses de matériel, d'écrans, des sacs avec des coiffes et des tenus, beaucoup de matériel pour une compétition de canne de combat.
Il en faut des bras pour porter tout ce matos !

J’entends souvent que le milieu sportif repose en France sur la passion des bénévoles, et je le comprends d’autant plus facilement par le prisme de l’organisation des Titis Parisiens. Je souhaiterais dans cet article partager avec vous un peu des coulisses de cette compétition et éventuellement quelques outils qui permettront à d’éventuels motivés de se lancer dans l’organisation d’un tel événement.

Rétro-planning

La première étape consiste à anticiper un certain nombre de tâches que nous aurons de toute façon à accomplir. Même si cela fait pas mal d’années que nous organisons cet événement en coopération avec les membres de [CED] et [L13] et ainsi que de nombreuses actions par lesquelles nous devons passer sont devenues des routines, il n’en demeure pas moins que certaines doivent être réalisées bien en amont de la compétition. Ainsi, la réservation d’un gymnase à Paris demande à ce que nous nous y prenions au mois de mai pour la saison suivante. La demande est transmise au CDSBF75 qui réserve le gymnase pour le mois de Janvier auprès de la DJS de Paris.

Une fois la réponse de la DJS reçue (souvent avant le mois de septembre), nous tâchons d’intégrer l’information dans nos communications afin que toutes les personnes intéressées par la compétition puissent réserver la date à l’avance (et donc bénéficier de tarifs avantageux pour ceux et celles qui viennent de loin).

De même, tout ce qui demande de passer commande auprès de fournisseurs extérieurs (affiches, médailles…) doit être prévu relativement à l’avance pour éviter de fâcheux retards.

Enfin le gros du travail commence entre un mois et deux semaines avant le jour J, quand tout le monde commence un peu à réaliser que la date fatidique approche à grands pas et qu’il reste encore beaucoup à faire.

Voici donc un rétro-planning de ces Titis 2022 :

J-251mai 2021réservation du gymnase
J-144septembre 2021première communication
J-106octobre 2021création de l’affiche et des différents visuels
J-68novembre 2021événement Facebook, e-mail pour annoncer l’événement
impression de l’affiche
J-38décembre 2021impression des badges
commande des cannes
première réunion de l’équipe d’organisation
diffusion du lien d’inscription
J-14mi-janvier 2022estimation des quantités de nourriture
J-7une semaine avantréservation du bar
point sur le matériel
J-5semaine précédentecommunication des informations de la compétition
achat du matériel manquant

Bénévoles : qui sont-ils ?

Officiels, D.O, photographe, vidéo, on peut faire beaucoup de choses pendant une compétition

Nous distinguons en général 3 types de bénévoles :

  • le « noyau dur », ceux et celles qui font en sorte que la compétition ait lieu en apportant avant et après leur aide pour . Nous les appelons les « organisateurs« , ou « orga ». Cette saison nous étions au nombre de 12 : Amélie, Andréas, Camillo, François, Jocelyn, Julien, Kévin, Marjolaine, Martial, Paul, Zippo et moi.
  • ceux et celles qui ont été recrutés par l’orga responsable de ce poste, et qui aident surtout pendant la compétition (les « orgas » étant souvent tireurs, officiels, D.O., etc). Ceux-là sont nommés plus conventionnellement les « bénévoles« . Ils étaient 8 : Abdelamine, Eric, François, Jacques, Mia, Pascal, Simon, Yanis.
  • enfin les officiels convoqués par l’orga en charge du corps arbitral, qui sont la plupart du temps des officiels diplômés (régionaux et nationaux) ou en cours de formation (les Titis leur permettent donc de valider partiellement leur formation) que nous défrayons mais qui ne reçoivent pas de vacation. Ils étaient au nombre de 6 : Alexandre, Christelle, Daniel, David, Paulo, Robert.

Tâches accomplies et quantité d’heures consacrées

Nous ne le faisons pas à chaque fois (c’est peut-être un tort) mais pour cette édition nous avons décidé de faire le bilan des heures que nous avons consacrées à l’organisation de la compétition. Bien évidemment il ne faut pas prendre toutes les tâches comme obligatoires pour toutes les compétitions (notamment les 131 heures de développement de CanneCounter…), mais cela peut vous donner des ordres de grandeurs.

Il faut également prendre en compte que nous étions 12 pour accomplir tout cela et que certaines tâches se recoupent (les « réunions » indiquées sont peu ou prou les mêmes pour tout le monde).

Conception de l’affiche8h
Confection cannes podium6h
Réunion4h
Convocation officiels2h
Divers5h
Réunions8h
Récupération et préparation caméras2h
Choix caméras location2h
Vidéo + montage2h
Achat trousse de secours1h
Assemblage/démontage du matériel2h
Réunions4h
Remontage du matériel2h
Copie et tri des vidéos2h
Renvoi des caméras1h
Compression et envoi des vidéos1h
Compilation et export des photos1h
CanneCounter développement131h
CanneCounter application Android20h
CanneCounter application simplifiée6h
Réunions8h
caisses et matériel8h
Tester les cliqueurs2h
Créer la compétition, émarger6h
Réunion formation4h
Inventorier et ranger les caisses2h
Faire les comptes et rembourser3h
Retracer nouveau plan3h
Mise en forme des retours1h
Administratif divers3h
Création de la pastille sur les médailles4h
Recherches, commande des médailles2h
Recherche, commande des badges2h
Commande des affiches1h
Tests CanneCounter + vidéos + upload2h
Développement application Titis Jeunes24h
Rédaction et envoi de mails8h
Récupération et liste du matériel2h
Achat de matériel divers (cannes, petit matériel…)2h
Modification du règlement1h
Administratif journée post-Titis6h
Création et envoi des sondages3h
Rédaction d’articles et de compte-rendus2h
Réunions8h
E-mails du soir4h
Réponses mails divers1h
Réunions-tests CanneCounter2h
Réunion orga3h
Rédaction et publication d’un article1h
Recherches et rédaction mail hébergements4h
Encodage, horodatage et publication des vidéos sur CanneTV Replay4h

Au total, cela représente 336 heures de travail bénévole, soit 42 journées de 8 heures. Afin d’estimer la valeur de ce travail et ainsi l’intégrer au bilan comptable, on peut le chiffrer en considérant qu’il a été effectué au pus faible taux horaire légal, à savoir un SMIC horaire de 10,57€. On obtient alors une somme de 3551,52€.

Si l’on rajoute le travail des bénévoles PENDANT la compétition (installation du gymnase, arbitrage, tournage de vidéos, DO, préparation des sandwich…) soit 15 personnes samedi pendant 10 heures et 11 personnes dimanche pendant 6 heures, nous arrivons à un total de 5834,64€.

Conclusion : les produits de la compétition tournant autour de 2000€, il nous serait impossible de financer les Titis Parisiens tels que nous les organisons actuellement sans ce travail bénévole.

Outils et fournisseurs

La technologie aidant, nous pouvons partager et simplifier beaucoup de nos supports de travail les uns avec les autres de manière rapide et pratique :

  • Trello nous permet d’organiser les tâches, d’avoir en un coup d’oeil sur le tableau des tâches un aperçu rapide de ce qui a été fait, de ce qui reste à faire, de qui doit s’en occuper, etc.
  • Pour les réunions/visioconférences nous utilisons Jitsi Meet qui ne nécessite pas de s’inscrire et qui permet de créer des salons de discussions simples et de plutôt bonne qualité
  • Nous partageons beaucoup de documents (compte-rendus, budget…) via Google Drive pour que tout le monde puisse y avoir accès, ajouter, modifier des informations.
  • Pour tout ce qui est de la création graphique, Photoshop, Gimp, Inkscape et OBS restent nos fidèles alliés.
  • Enfin Facebook reste un incontournable pour sa messagerie instantanée et son partage de documents, même si en terme d’organisation (groupe interne, sujets à aborder…) j’ai préféré rapidement revenir sur Trello.

Il reste beaucoup de choses que nous ne sommes pas en mesure de faire nous-mêmes, nous passons donc pour cela par des fournisseurs :

Le mot de la fin

Cet article est ici terminé, j’espère qu’il aura pu vous apporter quelques informations sur l’organisation générale d’une compétition, quelques outils pour mieux mettre en place une compétition si vous êtes un jour amené à le faire, ou la preuve si besoin était que les bénévoles restent nécessaires à la mise en place d’un tel événement. Et dans le pire des cas vous vous serez renseigné sur les coulisses des Titis Parisiens. =)

canne de combat titis parisiens 2022 paris Canne de combat

Titis Parisiens 2022 : un bilan

La 18e édition des Titis Parisiens s’est déroulée les samedi 22 et dimanche 23 janvier au gymnase Léo Lagrange dans le 12e arrondissement de Paris. Cette édition s’est bien entendu déroulée sous le signe des mesures sanitaires changeantes, mais nous sommes parvenus à les dompter et à nous en sortir malgré tout.

Et quand je dis « nous », j’entends un bon nombre de personnes, puisque rien que dans l’équipe d’organisation nous étions 11 : Amélie, Andréas, Camillo, François, Jocelyn, Julien, Marjolaine, Martial, Zippo et moi-même pour nous charger de toute la préparation, depuis la réservation du gymnase par le biais du CDSBF75 à la réunion finale la veille de la compétition, en passant par la réalisation des récompenses, le recrutement de bénévoles, le développement de CanneCounter et j’en passe.

Quand je dis « nous », j’inclue également les bénévoles qui sont venus nous donner un coup de main pendant la compétition : Abdelamine, Eric, François, François P, Jacques, Marjolaine, Martial, Mia, Pascal, Simon et Yanis qui ont accepté de donner de leur temps pour que le gymnase soit bien installé, que les tireurs aient à manger, que les vidéos soient bien tournées ou que les récompenses soient bien remises.

Quand je dis « nous », je pense aussi aux sept officiels qui sont venus encadrer les assauts samedi et/ou dimanche, en tâchant de rester aussi concentrés que possible tout au long des nombreuses rencontres qui ont rempli ce week-end : Alexandre, Christelle, Daniel, David, Paulo, Robert et Zippo.

Quand je dis « nous », j’englobe évidemment les soixante-sept tireurs jeunes et adultes qui sont venus de Paris, d’Île-de-France, de France métropolitaine, des DOM-TOM et même de l’étranger pour quatre d’entre eux. Ils auraient été plus nombreux si le contexte sanitaire avait été plus clément, mais tous ont eu à coeur de passer un bon moment et de reprendre enfin une activité compétitrice lors d’un événement convivial. Tout le monde était satisfait de pouvoir enfin participer à un événement non annulé et de le voir mené jusqu’à son terme.

Enfin quand je dis « nous », je compte les accompagnateurs et spectateurs qui sont venus soutenir les équipes qu’ils connaissaient ou en profiter pour revoir de vieilles connaissances et discuter avec elles.

Classement Jeunes

La compétition Jeunes n’avait lieu que le samedi, sur une aire dédiée, en parallèle des assauts des adultes. Les équipes étaient formées de deux tireurs mais se relayaient comme chez les adultes.

Nos jeunes tireurs se sont placés à la 4e place pour l’équipe Elliot-Thibaut et à la 6e place pour l’équipe composée de Lucile et de Constant. Bravo à eux, le niveau général et la moyenne d’âge étaient plutôt élevés, ils n’ont pas démérité.

PlaceÉquipeTireurs
1So MeskinsKarl N., Laorenz D.
2Les ClésEnguerrand B., Alexis B.
3Les TwinsAudrey S., Claude S.
4ExcaliburElliot C., Thibaut B.
5Lionceaux PicardsEnzo A., Soen A.
6Les Sans-NomLucile A., Constant S.
7Only GirlsIsia K., Mathilde N.

Classement adultes

Chez les adultes, nous avions plusieurs engagés. Kévin et moi-même, accompagnés d’Andréas (Latéral 13), avons réussi à nous hisser sur la première marche du podium, chose rare au final puisque les autres éditions, nous parvenions plus souvent à terminer deuxièmes. « A deux points près« , comme dirait quelqu’un. =)

Autre belle performance, celle de Camillo, lui aussi accompagné de tireurs de Latéral 13 (Oleg et Claude), arrive avec Stau à la 5e position.

Enfin Paul, faisant équipe avec des tireurs du CMS Pantin (Aymeric et Florent) se place à la 11e position.

1Les Marlous des FortifsKévin LOVATO, Xavier LEJEUNE, Andréas VOISIN
2Canne & DragonsSébastien BOURSIER, Olivier VERRIER, Guillaume KLEIN
3Les Lions PicardsThomas PAPLOREY, Benjamin PAPLOREY, Malik CECILIE
4The Flying MachinesAdrien LE MAO, Severine DESARTHE, Yannick DERENNES, Margaux FOURNIER
5StauOleg VASYLYEV, Camillo CERREDO, Claude SALIOU
6Manicou gangsta paradiseMallaury ARNAULD, Chris SYLVESTRE, Cédric JEAN-PAUL MOUHOT
7Les Lascars 2022Jennifer ZRIBI, Antoine MARET, Léopold HARLINGUE, Mickael DELABROUSSE
8Les Zèbres RougesAmélie PINEL, Nicolas LEGOUPIL, Matthieu JOËSSEL, Pierre JOËSSEL
9Les Bougnats SauvagesFlorian BERGER, Bastien POULET, Lilou POULET
10Les Cas Saoulés 2022Alexandre COFFINIÈRES, Isalyne BLONDET, Rémi BERARD
11Canne’trevingttreizeAymeric PONCHUT, Paul NICOLAS, Florent POIDEVIN
12Les Cannes FantastiquesWilliam DUCHIRON, Solène ROTA, Alexandre AMIRAL, Hassene MOUMNI
13Beasts From EastJindřich ZEMAN, Jiri SMRŽ, Michal VRASTIL

Notons le classement de Mallaury (Latéral 13) à la 6e position, Amélie (Canne & Dragons) à la 8e avec Matthieu (Cercle Charlemont) et Pierre (du Cercle Charlemont également).

Bravo à toutes et tous pour cette belle participation !

Titis Parisiens 2019 - Apaches de Paname - canne de combat paris Actualités

Bilan Titis Parisiens 2019

Des infos de base

Les Titis Parisiens se sont déroulés le week-end des 19 et 20 janvier au gymnase Léo Lagrange dans le 12e arrondissement de Paris. Comme tous les ans, c’est une savante collaboration entre Canne & Dragons, Latéral 13 et les Apaches de Paname.

Nous avons reçu également le soutien du CDSBF75 que nous remercions, en particulier Geneviève Petey sa Présidente qui nous soutient dans nos projets.

Titis Parisiens 2019 Mascottes canne de combat paris apaches de paname
Crédit : Amélie PINEL

L’organisation, une affaire d’équipe

Je souhaite dûment remercier toutes celles et à tous ceux qui ont contribué bénévolement à la préparation et à l’organisation de cet événement, merci pour le temps que vous avez consacré à tous ces éléments qui font qu’une compétition se déroule bien, voire se déroule tout court. Et plus nous sommes nombreux à contribuer, plus le résultat est complet et satisfaisant. Un grand merci donc pour :

  • Affiche : Marjolaine
  • Hébergement : Amélie
  • Invitation des personnalités : Jocelyn
  • Installation : Amélie, Stéphanie, Marjolaine, Jean-Pierre, Aurélien, François, Kévin, Jérémy, Alban
  • Commande des victuailles : Sélénia, Edouard
  • Commande des trophées et des badges : Kévin
  • Communication : Amélie
  • Buvette : Sélénia, Marine, Stéphanie, Agnès, Marjeta, Edouard, Kévin, Sylvain
  • Photos : Kévin
  • Vidéos : Martial, Kévin
  • Convocation des officiels : Aurélien
  • Délégué Officiel : Bernard
  • Arbitres : Christelle, Tito, Paulo, Alexandre
  • Encadrement des jeunes : Matthieu
  • Logistique : Meta, Philippe, Paul, François
  • Développement de l’application : Julien, Philippe
  • Gâteaux faits maison : Sherilyn, Patricia, Guillaume, Grégory (je crois que j’en oublie)

TITIS parisiens 2019 canne de combat paris apaches de paname
Crédit : Louise VALENTIN

Participants

Et il le fallait puisque cette année nous avions 90 tireurs répartis dans 23 équipes de 3 ou 4 chez les adultes, 5 équipes de 2 tireurs chez les jeunes et une demi-douzaine d’officiels à coordonner pendant les deux jours de cette rencontre. Les tireurs venaient majoritairement de France, mais également du Royaume-Uni, d’Allemagne, de Slovénie, de République Tchèque ou encore de Suède. C’était donc une très grosse édition, quasiment de la taille de celle qui avait été interrompue en 2015. Celle qui n’avait eu lieu qu’à moitié pour cause de grève. Un mauvais souvenir pour tout le monde…

Cette fois-ci rien n’a interrompu les 125 assauts (115 pour les adultes, 10 pour les jeunes) qui se sont répartis sur quatre aires de combat. Les matchs se déroulaient en relai de 9 reprises d’une minute (6 pour les jeunes) durant lesquelles les co-équipiers affrontent leurs adversaires durant une minute et sont autorisés à rester jusqu’à deux reprises d’affilée.

Fort heureusement nous avons pu compter sur le sang-froid de Bernard Dorémus qui a assuré le rôle de Délégue Officiel, le chef d’orchestre de la compétition, ainsi que sur CanneCounter, le logiciel de gestion de compétition qu’ont développé Julien Falconnet et Philippe Breucker. Le logiciel n’est pas encore parfait, nous avons subi une nouvelle fois de lourds retards, mais en fin de compte le temps gagné en inscription, génération des rencontres, gestion des temps de pause est réellement conséquent. Les principales évolutions concerneront sans doute la connexion des juges et la génération des rencontres par niveaux.

titis parisiens 2019 photo groupe canne de combat paris apaches de paname kévin lovato
Crédit : Kévin LOVATO (https://www.octarine-catcher.com)

Résultats

Quant aux tireurs qui ont participé à cette importante édition, bravo à eux pour leurs efforts, ils ont payé !
Chez les jeunes le samedi :

  • Thibaut et Elias (équipe Plume) montent sur la 3e marche du podium
  • Ludivine et Thomas (équipe des Fénix d’Or) prennent la 4e place
  • Alban et Gabriel (équipe Apache) se classent 5e

Et chez les adultes :

  • Paul est arrivé en 1re place à la tête de son équipe du CMS Pantin
  • Marc, Guilhem et moi-même nous classons 2e
  • Amélie, Marjolaine, Jérémy et François se classent 6e
  • Camillo et Pierre se classent 7e avec leur co-équipier hongrois
  • Jennifer arrive 8e avec ses camarades de l’ASCA
  • Maxime 13e avec une autre équipe mixte de l’ASCA

Les résultats ont été remis comme il se doit par des personnalités invités pour l’occasion :

  • Philippe Roudillon, Président du Cercle Charlemont et Nicole Holzmann, double Championne du Monde de Canne de Combat 2016 et 2018, ont remis ensemble les médailles de la 3e place à l’équipe germano-slovène « It’s a Surprise 2019 ».
  • Céline Daul-Mechouar, Présidente du Comité National de Canne de Combat et Bâton, accompagnée de Gilles Le Duigou, vice-Président de la Fédération Internationale de Savate ont remis les médailles de la 2e place aux parisiens des « Comanches de la Bastoche ».
  • enfin Julie Gabriel, Présidente de la Fédération Internationale de Savate et Thierry Mardargent, Directeur Technique National de la FFSavate ont remis la médaille de la 1re place à l’alliance parigo-pantinoise des « Freluquets de Pantin ».

Cliquez ici pour consulter les résultats

Titis parisiens 2019 canne de combat paris apaches de paname kévin Lovato
Crédit : Kévin LOVATO (https://www.octarine-catcher.com)

Médias

Crédit photos : Mathieu Joëssel

Conclusion

Merci à tous les participants pour être venus aussi nombreux, pour leur patience quand le système défaille, merci à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à ce grand événement que nous tâcherons de rendre encore meilleur en janvier 2020.

Titis Parisiens, canne de combat, paris, apaches de paname, canne et dragons, latéral 13 Associatif

Titis 2018 : résultats et bilan

Vue d’ensemble

Comme tous les ans, nous organisons avec Canne et Dragons et Latéral 13 l’Open International par équipes de canne de combat « Les Titis Parisiens ». Cette saison, c’est au gymnase Léo Lagrange dans le 12e arrondissement de Paris qu’a eu lieu notre événement, les 27 et 28 janvier.

Bernard Dorémus en était cette fois le Délégué Officiel, c’est-à-dire le Maître de Cérémonie.

titis parisiens overview canne de combat paris apaches de paname

56 tireurs étaient inscrits dans seize équipes de trois ou quatre tireurs. Chaque équipe en a rencontré 12 autres tout au long des 2 jours qu’a duré la rencontre. Nous avons en effet estimé que plus d’assauts comportait un risque physique pour les équipes non préparées à encaisser autant de rencontres.

Les Titis Parisiens attirent des tireurs de provenances très différentes, des plus proches aux plus lointains :

  • franciliens : Paris, Ermont, Antony, Bois d’Arcy
  • métropolitains : Bordeaux, Lille, Brenouille, Clermont-Ferrand, Lamorlaye
  • ultramarins : Martinique
  • étrangers : Slovénie, Angleterre, République Tchèque, Allemagne, Serbie

96 assauts ont ainsi eu lieu sur les 3 aires de la rencontre pendant ces 2 jours de combat. Malgré un retard d’une heure au démarrage, nous avons réussi à terminer tous les assauts, remettre les récompenses et débarrasser tout le gymnase avant 16h le dimanche.

Classement

Au terme de tous les assauts, nous avons abouti à un classement basé sur le nombre de victoires (1 victoire = +3 pts, 1 match nul = +2 pts, 1 défaite = +1 pt) puis en cas d’égalités en fonction du résultat du match entre les équipes, le nombre d’avertissements, le nombre de cartons et la différence entre le nombre de touches données et le nombre de touches reçues (le fameux « Goal Average »).

titis parisiens classement canne de combat paris apaches de paname

L’équipe des Apaches savamment camouflée sous le nom de « Mohicans des Arènes », composée de Kévin, Camillo et moi-même s’est classée 2e, à deux cheveux de la 1re place, bravo pour ce résultat. L’équipe mixte Canne & Dragons / Charlemont / Apaches dans laquelle on retrouvait Amélie, Paul, Zippo et Julien s’est hissée à la 6e place, avec sans doute également la possibilité de grimper un peu plus haut, mais ce sera pour la saison prochaine !

  1. It is a surprise (Slovénie, Allemagne) 36pts
  2. Les mohicans des arènes (Paris) 34pts
  3. J’ai envie de… (Bordeaux) 34pts
  4. Les lascars (Paris) 30pts
  5. Kbc martinique (Martinique, Serbie) 30pts
  6. Titirade (Paris) 28pts
  7. Savate arcisienne (Bois d’Arcy) 26pts
  8. Les arvernes 1 (Clermont-Ferrand) 26pts
  9. La rose couverte de paname (Antony) 24pts
  10. Les arvernes 2 (Clermont-Ferrand) 22pts
  11. Lions picard (Brenouille, Larmorlaye) 18pts
  12. Les Élans d’alaska (Paris) 18pts
  13. Les mousquetaires de prague (République Tchèque) 16pts
  14. Les padawon d ermont (Ermont) 16pts
  15. Cannetabs (Angleterre) 14pts
  16. Pirates d’ermont (Ermont) 12pts

Innovations : vers le DO automatique

Comme vous le savez certainement, les Titis Parisiens sont également une occasion de tester des nouveautés. Depuis trois ans, c’est le système développé par Julien Falconnet qui est au centre de nos tests. CanneCounter, également connu sous le nom de Canne Manager, l’application en ligne qui permet de gérer une compétition depuis les inscriptions jusqu’à l’affichage des scores, en passant par la saisie des scores par des tablettes.

Cette fois-ci, en plus de quelques améliorations ergonomiques, Julien a rajouté une intégration des commandements que le Délégué Officiel ou les arbitres utilisent pour appeler les tireurs, annoncer les résultats, etc. Le système n’était pas entièrement fonctionnel, mais devrait permettre d’automatiser complètement la rencontre et de limiter les tâches du Délégué Officiel à ce qu’une machine n’est pas capable de faire. Sans cela sera-t-il testé grandeur nature la saison prochaine.

titis parisiens délégué officiel automatique canne de combat paris apaches de paname

Pour rappel, tous les assauts seront (bientôt) disponibles sur CanneTV Replay !

Retrouvez également le partage des photos et vidéos de l’événement sur l’événement facebook de la compétition.

Soutiens

Comme depuis plusieurs années, le Comité Départemental de Savate Boxe Française de Paris (CDSBF75) nous soutient financièrement en réservant et en payant le gymnase. Merci donc au CDSBF75 et en particulier à Geneviève Petey, sa Présidente.

Enfin le CNCCB nous a soutenu par une communication qui nous a permis de mieux diffuser l’information. Merci à l’équipe de communication.

Remerciements

Je tiens à remercier spécialement toute l’équipe qui a permis que cette compétition se déroule dans les meilleures conditions. Voici donc la liste que j’espère exhaustive de tous ceux qui ont oeuvré pour l’événement et les tâches qu’ils ont accomplies :

  • Amélie : réservation resto, contact fournisseurs
  • Archo : réalisation de la signalétique
  • Aurore : pâtisseries pour la buvette
  • Camille : installation, buvette
  • Edouard : achat alimentaire, buvette
  • Emelyne : installation, buvette, pâtisseries pour la buvette
  • Guilhem : réalisation des affiches et des visuels
  • Jennifer : pose signalétique, installation
  • Jérémy : impression des affiches, régie vidéo, patiserie pour la buvette
  • Julien : développement canne counter, reconnaissance du gymnase
  • Kévin : achat des trophées
  • Marine : buvette
  • Marjolaine : responsable hébergement, prospectus, installation, nettoyage gradins, photographie
  • Martial : régie vidéo, impressions signalétique + factures + prospectus, photographie
  • Mylaine : pâtisseries pour la buvette
  • Paul : responsable matériel, hébergement
  • Philippe : régie vidéo, développement interface cannecounter
  • Sélénia : achat alimentaire, réservation boulangerie, buvette
  • Sharron : prêt caméra
  • Sherilyn : pâtisseries pour la buvette
  • Zippo : convocation des officiels, installation des aires

titis parisiens bénévoles automatique canne de combat paris apaches de paname

De plus, deux officiels avaient fait le déplacement uniquement pour arbitrer : Thierry et Paulo, un grand merci à eux !

Cette édition des Titis Parisiens semble avoir été une nouvelle réussite, mais cela ne nous empêchera pas de faire encore mieux la saison prochaine !

Photos : merci à Jocelyn T.

Titis Parisiens 2017 - canne de combat Paris Canne de combat

Titis Parisiens 2017

Titis Parisiens 2017, compétition de Canne de combat par équipes

Organisation

Comme tous les ans, nous co-organisons avec Canne & Dragons et Latéral 13 l’Open International par équipes de Paris, plus connu sous le nom de « Titis Parisiens ».

Détails de la rencontre

Cette année la rencontre avait lieu au gymnase Louis Lumière, dans le 20e arrondissement de Paris, les 14 et 15 janvier 2017. 58 participants de toutes nationalités ont participé (des Français bien entendu, mais également des slovènes, des suédois, des allemands et des tchèques) à ces deux jours de rencontres, répartis en 18 équipes qui se sont toutes rencontres. Chaque équipe a donc effectué 17 rencontres, soit un total de 153 assauts pendant deux jours. Pour cela nous avons eu recours à 3 aires de combat, chacune étant équipe du système CanneCounter.

La saison dernière, le logiciel était en phase de test et une seule aire prototypale avait été utilisée. Devant le succès de la saison dernière, nous avons décidé de passer au tout-numérique, ce qui nous a permis non seulement de nous faciliter la tâche (les scores étant directement envoyés au serveur avant d’être validés par le Délégué Officiel), mais en plus de pouvoir afficher les scores en temps réel sur des écrans (un par aire), de bénéficier d’une gestion informatisée de la rencontre, depuis l’inscription jusqu’à la proclamation des résultats et enfin de pouvoir également afficher ces mêmes résultats sur les replays vidéos (voir plus bas) !

Remerciements

Un grand merci au passage à tous ceux qui ont aidé, à savoir :

  • le CDSBF75, notamment sa Présidente, Geneviève PETEY, qui nous soutient financièrement et qui est également venue en personne remettre les trophées
  • la Ligue IDF de Savate Boxe Française, dont le Président, Alain SZENICER avait également fait le déplacement
  • tous les bénévoles qui ont aidé à la mise en place de l’événement et à sa tenue une fois sur place (buvette, renseignements, etc.)
  • la Mairie du 20e dont l’adjoint chargé des sports nous avait fait l’honneur de sa présence
  • la Présidente du CNCCB, Mme Céline DAUL-MECHOUAR, qui nous a également gratifiés de sa présence et de ses conseils
  • les arbitres qui ont officié pendant toute cette rencontre
  • Guilhem BARBET pour les visuels des affiches, de la communication externe, des miniatures, etc
  • Opus Lunae pour toutes les photos prises pendant l’événement

Replays et résultats

Retrouvez toutes les vidéos de la compétition sur CanneTV/Replay, notre application en ligne de rediffusion de matchs de canne de combat.

Tous les résultats (en ligne sur le site de CanneCounter)

Photos

Associatif

Titis parisiens – hébergement

Je me fais le relai de notre responsable de l’hébergement pour les Titis Parisiens (les 18 et 19 janvier 2014), Archo :

Comme vous n’êtes sûrement pas sans le savoir, la compétition par équipe des « Titis Parisiens 2014 » aura bientôt lieu : le week-end du 18-19 janvier.
Cet évènement a une portée internationale, et nous comptons accueillir parmi les compétiteurs des équipes anglaises, slovènes, allemandes, hongroises, bien évidemment françaises et peut-être d’autres pays.
Les tireurs étrangers se déplacent pour la plupart à leurs propres frais. C’est pourquoi depuis déjà deux ans, nous proposons de les héberger chez l’habitant, afin qu’ils aient ça de moins à payer.

Nous lançons donc un appel aux bénévoles ! Si vous pouvez et souhaitez héberger des tireurs étrangers pour 2, 3 ou 4 nuits, c’est le moment :).

    Votre mission :

  • Accueillir les tireurs à leur point d’arrivée (généralement Gare du Nord)
  • Les loger pendant 2 à 4 nuits en fonction de leurs besoins. La plupart arrivent vendredi soir et repartent dimanche soir. D’autres arrivent jeudi soir et repartent mardi matin.
  • Les nourrir le soir (samedi et dimanche : petit dej et repas prévus sur le lieu de la compétition).
  • Éventuellement, les accompagner sur le lieu de la compétition et venir les chercher en fin de journée, mais généralement ils sont suffisamment indépendants pour ne pas avoir besoin d’aide ;).

Pour la communication, elle se fera majoritairement en anglais, mais certains d’entre eux parlent français également si vous n’êtes pas à l’aise.
En dehors de l’aspect pratique et du côté « bonne action », dites-vous que c’est aussi l’occasion de rencontrer des cannistes d’autres horizons et de vous faire de nouveaux potes !

    En résumé :

  • Si vous avez de la place chez vous du 17 au 19 janvier
  • Si vous voulez rencontrer des gens sympas
  • Si vous voulez un p’tit dej gratuit samedi et dimanche matin

–> Renvoyez moi un mail sur xavierfabiani@gmail.com afin que l’on s’organise et que je vous mette en contact avec vos correspondants ! L’idéal serait que vous m’indiquiez dans ce mail votre adresse et surtout le nombre de place disponibles et les dates de disponibilité. Ce sera plus simple pour la répartition.

Avec un grand merci par avance à toutes celles et ceux qui pourront nous aider ^^ !

Et tant que j’y suis, bonne année à toutes et à tous :).

Archo

Canne de combat

Titis Parisiens 2013, 9ème édition

Affiche - Titis Parisiens 2013
Comme tous les ans, la première compétition de l’année calendaire est celle des Titis Parisiens!

Détails

  • Date : les 19 et 20 janvier 2013
  • Lieu gymnase Elisabeth, Paris 14
  • Compétition par équipes de 3 ou 4 tireurs, en tenue complète
  • Droit d’inscription de 20€ par personne
  • Forclusion pour l’inscription le 11 janvier
  • 2 équipes par club maximum
  • Accès à l’inscription et aux informations complètes en cliquant ici
  • En exclusivité, une photo du gymnase :
    Gymnase elisabeth paris 14
    Floue, certes, mais on distingue tout de même des gradins. Autant dire que c’est du luxe par rapport à l’année dernière. Mais ce luxe a été possible grâce à l’aide de Geneviève Petey, Présidente du CDSBF75!

    Titis 2012 - compétition parisienne par équipes de canne de combat

Le blog

Canne et pavés, le surin au gorgeoir, les Titis…

          Cette fois c’est pour de vrai. Une compétition de canne, un truc sérieux. Genre, on arrive à l’heure, on est super-prêts, on a toutes nos affaires, des tenues qui poutrent, de l’eau, de la mangeaille. Bref, là, on a fait les choses bien. D’ailleurs, on est arrivés à quatre et repartis à quatre. Entiers. Déjà, c’est pas mal. On aurait pu en perdre un dans le métro. C’est qu’on vient de loin, nous, faut pas croire. Le XVIIè, c’est un peu la plaine sauvage. En plus, les bandes du coin, elles sont pas commodes. Faut toujours se méfier quand on change de territoire.
          Alors du coup, on est partis armés. Parce que quand même, y a de l’enjeu. On savait qu’on allait devoir se battre : défendre nos croissants le samedi, lutter pour nos parts de galette le dimanche. La vie est dure, dans les faubourgs. Heureusement, la duraille ça rend fort, comme dirait le philosophe. Peut-être pas assez vu que, par deux fois, les gars d’en face ont eu nos scalps sous le surin. Mais on est beaux joueurs, on leur en veut pas, parce que c’était beau, vrai, vous auriez vu ça !
          Y a eu des gagnants, des perdants… Cinquième, avec sept assauts gagnés sur neuf, y a pas de quoi rougir, hein ? Et les combats qu’on a perdus, bah… on les a pas perdus pour rien. On sait là ou ça fait mal, maintenant, et pas qu’aux jambes.
          Faut le dire en passant, en plus d’être beaux joueurs, on est sympa, des fois. On a rien dit sur Strate qu’avait pas de fourchette, qu’aurait vendu son royaume s’il en avait un pour un truc à trois dents. Nous on sait que des carottes râpées, mangées avec les doigts, ça traumatise un homme.
          Et puis on a tiré nos guimpettes aussi, et un paquet de fois. A la clique de Bordeaux et au gratin de Nice, parce que ça envoyait, aux Ricains, aux Angliches, parce qu’ils ont fait des bornes et qu’ils ont assuré, aux gars un peu nerveux, avec sifflet et gong qu’ont fait le sale boulot, et puis c’est pas fini mais ça ferait trop long.
          D’ailleurs on en rajoute : nous on a nos chouchous et faut bien qu’on en parle. Déjà y sont neuvièmes et c’est pas rien quand même. Ils savent comment on se bat, ici, sur les pavés, et comme aminches, ils dépotent. Nicole, Thomas, Sebastian, pour revoir Paname, les gars c’est tout quand vous voulez !

Au fait, si vous savez pas lire, regardez les images !
(faut dire merci à Strate, hein ! Et si vous êtes un pote, rendez-lui sa fourchette)