fbpx
Actualités

21 sept – Deuxième titre de Championne du Monde…

Sélénia lors du Championnat du Monde de canne de combat 2014
 

Sélénia s’est préparée pour ça et elle l’a fait : décrocher un 2e titre de Championne du Monde ces 20 et 21 septembre en Hongrie. Elle l’a donc fait, et pas de n’importe quelle manière : avec la forme. Également récompensée par le prix de la technique, elle a réussi à trouver durant ses assauts

 

Si, en tant qu’entraîneur, j’avais déjà été très fier d’elle en septembre 2012 pour son premier titre, je l’ai encore plus été après ce week-end où elle a manifesté une clairvoyance tactique qui l’a propulsée au sommet. Des parades/ripostes quand il le fallait, des feintes face à Niké Nyilasy-Szilberhorn (Hongrie) , des ralentissements face à Rozi Nadasdi (Hongrie) ou tout un florilège offensif et défensif contre son adversaire en finale, l’autre française Aurélie Schneider. Ses adversaires avaient toutes un jeu différent et elle a su systématiquement comment s’y adapter et comment exploiter les points faibles de chacune. Et cela vaut bien un trophée de la Technique, n’est-ce pas ?

Phases de poule
Sélénia partageait son tableau avec Rozi Nadasdi (HUN) et Katja Markic (SLO). Ses deux adversaires possèdent des qualités techniques indéniables, mais elles n’ont pas encore une grande expérience de la compétition. Sélénia s’est donc positionnée en tête de la poule sans grande difficulté avec un goal average (GA) assez confortable pour bien être classée à la sortie des poules.
1 2 3   PV TD TR GA P
Sélénia CM (fra) / 36 22   6 58 13 +45 1
Rozi N (hun) 13 / 13   4 26 37 -11 2
Katja M (slo) 0 1 /   2 1 35 -34 3
Sélénia et l'un des capitaines de l'équipe de France, Thierry Vidal, qui la seconde lors d'un match du Championnat du Monde 2014 de Canne de Combat

 

1/4 de finale
Adversaire : Amanda Duckworth (GER)
La 3e mondiale, à la suite d’un tour de poule difficile, s’est positionnée 6e du classement, donc dernière des 6 compétitrices sélectionnées pour les phases finales. Malgré un jeu vif, assez agressif et des attaques en flanc qui auraient pu s’avérer payantes, elle n’a pas su empêcher les ripostes de Sélénia d’atteindre leur cible.
Amanda a par ailleurs reçu la Coupe du Fair-Play lors de la remise des trophées finale.
Score : 18 – 2*

 

1/2 finale
Adversaire : Niké Nyilasy-Szilberhorn (HUN)
Niké a beaucoup progressé depuis sa place de 6e mondiale il y a deux ans à Saint-Herblain. Elle a peaufiné sa technique et particulièrement amélioré ses contre-attaques. Cela n’a pas démonté Sélénia qui lui a opposé des feintes pour déclencher ses contre-offensives tout en conservant la main.
Score : 31 – 6*

 

Finale
Adversaire : Aurélie Schneider (FRA)
Aurélie s’était bien préparée pour cette rencontre. Ses attaques en jambe avant sont devenues bien plus efficaces et sa gestion de la parade/riposte s’est considérablement améliorée. Par contre elle possède encore quelques lacunes sur se déplacements et sur sa défense en jambe, et c’est précisément ce que Sélénia a exploité dans cet assaut.
Score : 25 – 13*

 

Bref, bravo, bravo et encore bravo Sélénia, ce titre est encore plus mérité que le précédent !

Sélénia Championne du Monde 2014 de canne de combat ! CLASSEMENT FÉMININ :

Place Nom Nationalité
1 Sélénia Claudin-Mabire FRA
2 Aurélie Schneider FRA
3 Marie-Hélène Proulx CAN
4 Niké Nyilasi-Szilberhorn HUN

* ces résultats ne sont pas les scores officiels car ils ont été retrouvés de mémoire. Il est possible que les scores réels soient un peu différents, je mettrai à jour la page dès que je les aurai reçus.

Actualités

Championnat du Monde : Sélénia vers un 2e titre…

2012_09_22_ChampionnatDuMonde_0563

 

Le Championnat du Monde de canne de combat a lieu ce week-end (les 20 et 21 septembre 2014) à Budapest (Hongrie). Sélénia a l’honneur de faire partie de l’équipe de France grâce à ses résultats en individuels lors des Internationaux de France et du Championnat de France de la dernière saison. 

Aussi a-t-elle passé deux mois à entretenir sa forme physique en Angleterre et les deux dernières semaines à raison d’une heure par jour de leçon individuelle à s’entraîner techniquement et tactiquement, de façon à être incollable sur les latéraux retardés, les parades-ripostes (sa spécialité), les contre-attaques, les feintes, les ralentissements, j’en passe et des meilleurs. Toujours est-il qu’elle est fin prête pour cette rencontre internationale. L’enjeu est de taille : un deuxième titre de Championne du Monde.

 

Lien vers la page Facebook officielle.

Le blog

Canne de combat world championship results

INDIVIDUAL RANKING

FEMMES / WOMEN HOMMES / MEN
1 Sélénia CLAUDIN-MABIRE France 1 Benjamin LATT France
2 Jerca PRIMC Slovenia 2 David LEBLE France
3 Amanda DUCKWORTH Germany 3 Florian ADAMI France
4 Marie-Hélène PROULX Canada 4 Mathieu PAQUETTE Canada
5 Mylène St-ONGE Canada 5 Thomas DARDOUR USA
6 Laura ZEAFLA USA 6 Péter NYILASY Hungary
7 Bernadette RAVAOARISOA Madagascar 7 Alexandre DENAULT Canada
8 Nicole CHANE-FOC France 8 Jan JUG Slovenia
9 Marine GAUDIN France 9 Thomas HORSTMEYER Germany
10 Nicole HOLZMANN Germany 10 Matej OSREDKAR Slovenia
11 Gabrielle O’MURPHY Canada 11 Park SUCHEOL South Korea
12 Kim EUNJUNG South Korea 12 Benedikt MOTHES Germany
13 Niké NYILASY-SZILBERHORN Hungary 13 Steve SAVOIE USA
14 Katja JAGLIČIČ Slovenia 14 Žiga SCHOENER Slovenia
15 Morgan ALEXANDER Great Britain 15 Daniele CORTI Italy
16 Katarina JEŽ Slovenia 16 Cyrille BERTHOU Canada
17 Stefanie GEANY USA 17 Johnny RAKOTONDRABE Madagascar
18 Sica Louise GBOGBO Germany 18 Choe JUNWU South Korea
19 Christina RAHANTANAINA Madagascar 19 Luciano MONTECCHI Italy
20 Hanitriniaina RASAOAMAROMAKA Madagascar 20 Oleg VASYLYEV Germany
21 Fanjanirina TODISOA Madagascar 21 Merlin HARTLEY Great Britain
22 Tarpai FLORIAN Hungary
23 Stuart Mc INTYRE Great Britain
24 J-M VONMAHEFA ANDRY ANANTENAINA Madagascar
25 Jonathan WEST Great Britain
26 Issa AHAMADI Comoros

TEAM RANKING

FEMMES / WOMEN HOMMES / MEN
1 France 1 France
2 Canada 2 Canada
3 Slovenia 3 Slovenia
4 Germany 4 Germany
5 Madagascar 5 Great Britain
6 Hungary 6 USA
7 USA 7 South Korea
8 South Korea 8 Hungary
9 Great Britain 9 Italy
10 Comoros 10 Madagascar
11 Comoros

Download the official PDF results sheet.

Le blog

Sélénia Championne du Monde 2012 de canne de combat!

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

J’ai l’honneur et le plaisir de vous informer que Melle Sélénia CLAUDIN-MABIRE, secrétaire, pratiquante et enseignante de l’association « Les Apaches de Paname », s’est classée première de la catégorie féminine des Championnats du Monde de canne de combat les 22 et 23 septembre dernier à Saint-Herblain.

En d’autres termes, Sélénia est la nouvelle
CHAMPIONNE DU MONDE DE CANNE DE COMBAT.

Ce titre vient s’ajouter à celui de Championne d’Europe qu’elle avait acquis en septembre 2010 à Cambridge. Elle devance sur le podium la slovène Jerca PRIMC et l’allemande Amanda DUCKWORTH.

Bravo à elle, nous sommes très fiers de sa performance car le niveau international s’est considérablement relevé depuis quelques années. Sa persévérance et les heures d’entraînement qu’elle a suivies ont néanmoins porté leurs fruits.

Merci à tous et toutes pour votre soutien direct ou indirect.

Sélénia lors des qualifications face à Niké Nyilasy-Szilberhorn (hon)
Sélénia lors des qualifications face à Niké Nyilasy-Szilberhorn (hon)

Sélénia remporte sa demi-finale contre Marie-Hélène Proulx (can)
Sélénia remporte sa demi-finale contre Marie-Hélène Proulx (can)

Sélénia sur la première marche du podium devant Jerca PRIMC (slo) et Amanda DUCWORTH (all)
Sélénia sur la première marche du podium devant Jerca PRIMC (slo) et Amanda DUCWORTH (all)

Le blog

Deux podiums au Championnat de France!

Cette année, ce n’est pas simplement un podium sur lequel les Apaches se sont hissés, mais bien DEUX! Félicitations donc à :

  • Sélénia, qui décroche la 3ème place en 1ère série féminine derrière Nicole Chane-Foc et Charlotte Payet
  • Delphine, pour son premier podium, qui prend la 3ème place en 2ème série féminine derrière Nora Schiff et Stéphanie Garric

Toutes les deux se sont surpassées pour se frayer un chemin au milieu de la quantité quasi-indécente de réunionnaises, de dijonnaises et de toulousaines. A noter que pour la première fois depuis bien longtemps, deux séries étaient organisées chez les filles, ce qui laisserait présager d’une hausse du nombre de compétitrices.

Podium 1ère série féminine
Podium 1ère série féminine
Podium 2ème série féminine
Podium 2ème série féminine

Au passage, Sélénia s’est ainsi qualifiée pour intégrer l’équipe de France et ainsi défendre nos couleurs lors du Championnat du Monde de canne de combat qui aura lieu les 22 et 23 septembre à Saint-Herblain (à côté de Nantes).
Championnat du Monde de canne de combat à Saint-Herblain (09-2012)
Le blog

Il était une fois, un championnat du monde…

« Attendez que je me souvienne… les championnats du monde. Ah oui, ça c’est passé vers un début d’automne ou une fin d’été. Une mi-septembre peut-être bien. Oui voilà, mi septembre. Je me souviens, il pleuvait déjà des feuilles mortes. Ca se passait loin dans l’est, en des terres encore inexplorées lors de cannistiques tribulations. Une ville étrange au nom de montagne, la demeure d’un seigneur enserrée dans une forêt comme un joyau dans son écrin.

L’endroit était fabuleux, imaginez un instant ce cadre: sur la large esplanade d’un manoir du XIXème, sur un sol léger de gravier, des aires étaient tracées à la poussière de craie rouge. Un soleil de fin d’après midi illuminait la façade ouvragée et embrasait les arbres alentours des milles couleurs d’un automne naissant. Une léger souffle d’air emmenait danser des feuilles mortes rouges et jaunes autour des participants. En contrebas sur un méandre du fleuve était amarré le drakkar d’une délégation nordique.

Au soir venu, les équipes se mirent à défiler devant notre hôte et sa cour. Drapeaux flottants au vent et fiers athlètes. La lumière déclinant, on alluma des dizaines de chandeliers pour… »

Alors là, Kptain, pardon mais tu dérailles !
J’y étais, moi, d’abord, je sais de quoi je parle ! (Et puis ça suffit avec les drakkars…)
D’ailleurs, je ne suis même pas sûre qu’il pleuvait des feuilles mortes, à Frankenberg. Il y avait de la brume, c’est sûr, mais pour le reste…
Bref, rien à voir avec la canne, tout ça ! Passons plutôt au résumé des faits :

Invitée à rejoindre la prestigieuse équipe féminine française, en compagnie de Nicole Chane-Foc et de Cécile Serris, et entourée de la non moins prestigieuse équipe masculine, composée de Benjamin Latt, Frodo van de Geuchte et Florian Adami, j’ai fait mes premiers pas dans une compétition de cette envergure en tentant de garder les petits pains aux céréales du déjeuner à leur place. Des poches sous les yeux, témoins de ma paisible nuit pré-compétition, un survêtement officiel sur le dos et, ne l’oublions pas, mon t-shirt apache contre mon cœur, j’ai attendu mon tour, tout comme mes compagnons de fortune (plus que d’infortune) ont attendu le leur.

Galvanisés par Thierry Vidal et Alain Descorsier, nos entraîneurs efficaces et attentifs, nous avons défendu les couleurs de la France avec, je l’espère, autant d’implication que d’application. Affrontant tour à tour Allemands, Coréens, Canadiens, Slovènes, Malgaches, Italiens, Britanniques et Hongrois, pour un grand tour du monde de la canne de combat, nous nous sommes hissés jusqu’aux plus hautes marches du podium, celui du classement individuel, mais également celui du classement par équipe.

Surtout, surtout, nous avons fait nombre de belles rencontres, autant sportives qu’humaines, comme il est d’usage de le dire. Approcher des cannistes d’autres pays, échanger avec eux, se donner des conseils, en recevoir, s’encourager, se féliciter a eu, à mon sens, autant d’importance que nos résultats.

Voir la délégation allemande ne sachant plus où se mettre au moment de la distribution de bretzels et de la démonstration de danses traditionnelles en costume, compatir avec la délégation française dubitative devant les saucisses en papier mâché de la soirée barbecue, admirer la délégation canadienne restée en t-shirt par –30 au soleil, voilà qui était aussi sympathique que de se démener sur l’aire et d’en sortir avec l’impression de s’être bien battu.


Le bilan, bien sûr, ce sont des médailles, mais aussi le sentiment d’avoir appris énormément, comme c’est souvent le cas en compétition, et d’avoir, quand même, participé à un événement exceptionnel.

C’est là qu’il faut évidemment remercier tout ceux qui se sont donné du mal pour l’organiser ainsi que tous les officiels qui étaient présents et bien présents, et qui nous ont permis de vivre une compétition des plus réussies. (Sans oublier l’office de tourisme de la ville de Frankenberg, Eder, pour la tasse « Frankenberg das ists’s » que nous avons reçue en cadeau. Elle trône sur mon bureau et je n’en suis pas peu fière)

Un seul mot pour finir : Va falloir s’y mettre, les gars, si on veut être prêts pour la prochaine !