Stage de canne martiale avec Reynald Nemery

Stage de canne martiale avec Reynald Nemery

Le deuxième stage de canne de défense de cette année aura lieu le 2 Décembre et accueillera Reynald Nemery, DTL Canne et bâton, Ligue de Normandie, Moniteur Savate-bâton défense, Éducateur sportif Escrime, Professeur Aïkibudo.

Voici le programme complet de ce stage:

 

MATIN :

  • découverte ou perfectionnement du système des percussions à la canne (en attaque et en défense) selon plusieurs principes:

> pointe en avant (légèreté) et pommeau en arrière (lourdeur) : principe du sabre
> pommeau en avant et pointe en arrière : principe de la massue ou de la batte
> système irlandais : principe du boxeur
…alternance de coups donnés « à une seule main » et de coup donnés « à deux mains » (principe du « bâton français/Joinville »), travail depuis la « garde active de base » et les « gardes passives » (marche – major anglais – épaule – pointe basse).

APRES-MIDI :

  • Reprise des principes vu le matin dans des scénarios techniques orientés :

– « désarmements »
– « réaction sur attaque à main nue »
– « saisies et dégagements de saisies »
– « amenées au sol »

  • Puis mise en application :

– en 1 contre 1 , mais aussi 1 contre plusieurs sous forme d’enchaînements techniques et/ou assauts à thèmes.
– assaut de groupes en fin de cours.

 

Matériel nécessaire :

  • l’indispensable : canne droite classique
  • l’optionnel (fourni) : canne à pommeau/mailloche – canne à crochet – canne mousse

 

Le stage se déroulera à Viroflay :

Services Techniques Municipaux, 183 bis, Av. du Général Leclerc (RD 10), au passage dit  « Sente de l’ Ancienne Cascade », située à une vingtaine de mètres de « L’ École des Avocats ».

Si vous souhaitez participer, manifestez-vous rapidement auprès de Philippe Choisy, les places sont limitées!

Philippe CHOISY : 06 03 90 49 91


Selenia

1 COMMENTAIRE
  • Jean-Pierre JULEMONT

    Bravo pour l’initiative. J’aurais voulu y assister mais je serais en cours de canne royale (forme gymnique).
    Une prochaine fois j’espère.
    Jules

Les commentaires sont fermés.